Le projet du LärjeÅns KAFÉ & TrÄdgÅrdar dans le quartier

La naissance du projet du Kafé Lärjeåns & Trädgårdar s'étale sur plusieurs décennies et a nécessité la participation de plusieurs acteurs à différentes échelles. 

 

Une initiative artistique

 

L'idée de créer un jardin au bénéfice de la communauté apparait au début des années 80 grâce à une initiative artistique. Une exposition intitulée "Trädgård till nytta och nöje", soit "un jardin pour le bien-être et le plaisir" a attiré pas moins de 60 000 personnes.

 

Une Initiative citoyenne

 

En 2000, la fondation "Lärjeån Café & Gardens" est formée avec des ressources financières très limitées. Les fondateurs imaginent alors le projet comme un espace ressemblant à un "village" multiculturel dans le quartier d'Angered, composé d'immeubles, de commerces et de plantations.

 

Le projet met du temps à démarrer, mais la création d'un jardin entretenu par trois jardiniers finit par voir le jour. Néanmoins, le projet rencontre beaucoup de difficultés à se maintenir, notamment à cause de pertes importantes de récoltes et des actes de vandalisme.

 

Un soutien financier de la coopérative responsable Vägen out!

 

En 2010, la coopérative responsable Vägen out! (Way out!) donne les moyens financiers pour redonner un nouveau souffle au projet. Cette coopérative soutient 12 entreprises à Göteborg et Sundsvall. Cette forme d'entreprenariat social se concentre sur ce qui ne fonctionne pas et cherche à développer de nouvelles opportunités. La coopérative permet de créer des produits et services respectueux de l'environnement, tout en donnant du travail à des personnes exclues du marché du travail. Les gains sont réinvestis et créent d'autres emplois. Les objectifs principaux de la coopérative sont de combiner la démocratie, l'autonomisation des employés, tout en créant une nouvelle forme d'entrepreneuriat social.

 

Un soutien des instances institutionnelles: la ville de Göteborg et l'Union Européenne

 

L'étude pilote de la Ville de Göteborg n'aurait jamais pu voir le jour sans l'investissement de l'Union européenne dans le programme de développement du Nord-Est de Göteborg Utveckling Nordost, soit les quartiers d'Angered et l'est de la ville.

Plan - Composition spatiale du Larjeans Kafé
Source fond de plan : frigaende arkitekter

Composition spatiale du projet

 

Le Lärjeåns Gardens se compose de plusieurs espaces d'alimentation, publics, ou encore mixtes. On retrouve sur le site un bâtiment multifonctionnel accueillant un café. Il est possible d'accueillir des groupes et réunions d'affaires grâce aux salles de rencontres et de conférences. Un espace est également réservé aux formations (cuisine, agriculture, etc)

Pour ce qui est des équipements en lien avec la production, on peut retrouver des serres, les parcelles de l'association et d'autres réservées aux associations extérieures des bassins de filtration, un entrepôt d'outillage, des ruches, un poulailler, ou encore une chèvrerie. Enfin, d'autres activités récréatives sont possibles sur le site dans le jardin de lecture, au kiosque à pique-nique ou sur la terrasse.

Objectifs du projet 

  • Lutter contre la ségrégation urbaine

  • Développer une urbanité durable

  • Trouver un équilibre entre le centre et la périphérie

  • Initier de nouvelles formes de pédagogie et d’entrepreneuriat

La création du projet est un moyen de répondre aux questions d’emploi, santé, éducation. La socialisation au coeur du projet. Ainsi, les acteurs cherchent à trouver une solution structurelle au problème d’immigration. Ils croient

aux petits projets, à petites échelles, aux compétences des habitants et au potentiel du milieu rural autour des habitations

Plats servis au restaurant du Lärjeåns Kafé & Trädgårdar

Fonctionnement

Entreprise écologique, sociale et solidaire, elle loue à bas prix des terres à la municipalité. Le café-restaurant, la location de la salle de conférence, les formations en agriculture ou en cuisine et quelques ventes de légumes et de fleurs aux particuliers, permettent de récolter les fonds nécessaires au bon fonctionnement du lieu.

Aujourd'hui, la ferme s'étale sur 600 mètres carrés, avec à son actif neuf employés à temps plein et 6 à temps partiel, ainsi qu'une trentaines de travailleurs bénévoles. 

Pédagogie

  • Des cours sont offerts par une professionnelle

  • C'est un mélange d'apprentissage de l’agriculture (vie des plantes) et des langues (suédois)

 

Types d’agriculture

  • Ce sont principalement des légumes qui peuvent être cultivés dans une terre argileuse

  • Les fleurs sont essentiellement cultivées pour rendre le milieu agréable

  • La plupart des légumes sont cuisinés sur place

  • Les surplus sont vendus aux visiteurs

 

Les personnes qui viennent cultiver la terre viennent essentiellement dans un objectif d’apprentissages, d’inclusion sociale, plutôt que pour manger leurs récoltes, comme cela serait pourrait être le cas dans une ferme communautaire.

Mixité des usages, entre jardinage et restauration